Qui n’a jamais été face à cette situation où lors de la consultation d’une fiche individu dans son logiciel de généalogie, il faut vérifier l’acte dans le registre ? A partir de ce moment là, commence une fastidieuse pérégrination… Pour éviter cela, webtrees permet d’accéder directement aux registres.


Comment faire ?


Étape 1 : Sur la fiche de l’individu concerné, cliquer à gauche sur le petit crayon permettant de modifier un événement.


Étape 2 : Dans la fenêtre qui s’affiche, cliquer sur « associer une note ».


Étape 3 : Sur le site des archives, afficher le lien permanent de l’acte et le copier.


Étape 4 : Revenir à la fenêtre ouverte à l’étape 2, et coller le lien comme s’il s’agissait d’une note puis enregistrer.


A cette étape le lien n’est pas accessible car webtrees le considère comme une « note » nous allons donc lui indiquer qu’il s’agit d’une adresse internet (URL).


Étape 6 : Cliquer de nouveau sur le petit crayon comme à l’étape 1, puis cliquer sur « modifier les balises GEDCOM » en bas de page.


Étape 7 : Dans la fenêtre qui apparaît, trouver la ligne correspondant à la note à transformer en URL et remplacer la balise « NOTE » par « WWW » puis enregistrer.


Étape 8 : Il suffit dorénavant de cliquer sur le lien pour accéder directement à l’acte sur le site des archives départementales.


Abonnez-vous à Genea-Logiques par e-mail

Saisissez votre adresse électronique pour vous abonner gratuitement et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

3 pensées sur “Accéder directement aux actes des archives dans #webtrees”

  1. Bonjour,
    je suis un utilisateur de webtrees depuis qu’il existe (utilisateur de phpgedview auparavant). Dans les notes (comme dans les sources d’ailleurs), j’utilise les balises markdown qui fonctionnent très bien et permettent de masquer les url à rallonge. Par exemple, j’écris  » [En ligne 2/6](https://www.archives71.fr/ark:/60535/s00513996be598b6/5139b143d447d) ». Avec le copier/coller, cela va très vite si on commence par taper [](). Ensuite, mettre l’url entre les parenthèses et ce que l’on veut entre les crochets. On lit « En ligne 2/6 » mais c’est ‘cliquable’. Découverte faite au début de l’année que j’utilise maintenant systématiquement.
    Avec le transfert du gedcom dans geneanet, je crois que tout doit s’afficher (mais je n’ai pas encore testé…)

    Merci pour ce « truc ».

Commentaire